250 professionnels du secteur de l’isolation thermique se sont retrouvés cet été pour faire un point sur l’état du marché. La reprise du BTP sera-t-elle donc bénéfique pour l’isolation thermique ? Eléments de réponse.
Cette étude menée par TBC Innovations, société de conseil spécialisée dans le bâtiment, nous délivre plusieurs enseignements. Tout d’abord, il est à noter une réelle hausse dans l’évolution du marché de l’isolation thermique sur l’année 2016.

Ainsi, le cabinet d’études constate une évolution positive des indicateurs macro-économiques. « Les professionnels du secteur confirment une année 2016 plus optimiste, avec une relance visible depuis l’été 2015 », révèle TBC Innovations.
Néanmoins TBC Innovations préfère nuancer ces résultats encourageants « la croissance reste prudente, le contexte économique pesant encore sur le moral de certains investisseurs qui retardent leurs projets ».
Autre fait notoire, l’étude fait ressortir que la rénovation supplante toujours le neuf, confirmant la tendance, avec une légère hausse pour atteindre 51,2% (+0,7% par rapport à 2015) des superficies d’isolants posés en 2016.

Enfin, toujours selon TBC, il s’avère que l’isolation des combles et toitures reste le secteur le plus porteur, devant les murs et les sols. Il représente à lui seul « un peu moins de la moitié des superficies d’isolants posés en 2016 » conclut TBC.